Comment sortir d’hivernage sa piscine ?

Comment sortir d’hivernage sa piscine ?

Les beaux jours reviennent, on sort de l’hiver et l’envie de remettre sa piscine en service se fait sentir. Pour profiter pleinement de son bassin lors de l’été, une étape importante est nécessaire : la sortie d’hivernage. Petit guide pratique.

Conditions générales pour une sortie réussie

Avant que l’eau n’atteigne les 12°C, mais après la période des gelées, il faut commencer la remise en route de votre bassin. En effet, l’eau dépassant les 12°C, vont commencer à se développer des micro-organismes qui seront très compliqués à contrer au cour de la saison, comme les champignons ou les algues…

En effectuant la sortie d’hivernage entre la mi-mars et avril, vous éviterez les premières chaleurs et les dépenses pouvant être importantes lors d’une remise en eau tardive. Si toutes ces conditions sont réunies et que l’hivernage a été correctement effectué, vous ne devriez pas trouver d’algues à la surface de votre piscine.

Sortie d’un hivernage : mode d’emploi

Selon le mode d’hivernage choisi (passif ou actif) la sortie d’hivernage ne se fera pas de la même manière.

Sortie d’un hivernage passif

Selon la protection que vous aurez mise dessus, ôtez-la et passez-la au jet d’eau claire, laissez la sécher et stockez la dans un endroit sec s’il s’agit d’une bâche.

Enlevez les bouchons des buses et de la prise balai, enlevez les gizmos des skimmers et les flotteurs d’hivernage de la surface de l’eau.

Remplissez le bassin jusqu’à la moitié du skimmer, puis relancez la pompe avant de contrôler le TAC (Titre Alcalimétrique Complet qui indique la dureté de l’eau, qui se contrôle avec des bandelettes colorées). Votre TAC doit se situer entre 60 et 80 ppm (entre 6 et 8°f). Un TAC incorrect impliquera une forte instabilité du pH, qu’il faudra alors contrôler et réajuster.

Il vous suffira alors de faire un traitement de choc au chlore, et d’attendre 48 heures avant de faire le traitement de fond habituel.

Enfin, vous pourrez laver la ligne d’eau en attendant les beaux jours.

Sortie d’un hivernage actif

Enlevez la protection et nettoyez-la à l’eau claire avant de la laisser sécher et de la ranger pour l’hiver prochain.

Remettez en route la pompe et si vous disposez d’un système de filtration programmable, réajustez les cycles de filtration selon la température de l’eau (méthode simple: température de l’eau divisée par deux = temps de filtration nécessaire par jour).

Contrôlez le TAC (Titre Alcalimétrique Complet qui indique la dureté de l’eau, contrôlable avec des bandelettes colorées). Votre TAC doit se situer entre 60 et 80 ppm (entre 6 et 8°f). Un TAC incorrect impliquera une forte instabilité du pH, qu’il faudra alors contrôler et réajuster.

Il vous suffira alors de faire un traitement de choc au chlore, et d’attendre 48 heures avant de faire le traitement de fond habituel.

Vous pourrez alors nettoyer votre ligne d’eau et attendre l’arrivée de l’été.

Conclusion

Pour une sortie d’ hivernage réussie, il est important de bien avoir suivi les étapes de mise en hivernage, sa sortie n’en sera que facilitée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *